Retour de l’action du 11 mars à Antoing en faveur de la yourte de Sylvain

Print Friendly, PDF & Email

Permis de Sylvain refusé !!

Le groupe Halé ! Tournai organisait une « action de soutien » le samedi 11 mars 2017 à Antoing, à laquelle une vingtaine de personnes se sont rendues à la permanence du Bourgmestre M. Bauwens, et une délégation d’une dizaine de personnes ont participé à la rencontre.

Il s’agissait de dire à M. Bauwens que le problème d’ordre juridique que rencontre Sylvain ne le concerne pas uniquement, mais celui d’un groupe grandissant, de Wallons comme de Flamands qui questionne la brique. Nous voulions appuyer sa demande de permis et préciser que Ipalle (Intercommunale de gestion de l’environnement qui s’occupe entre autre du traitement de l’eau dans le Hainaut), entres autres services consultés, avait remis un avis favorable pour l‘égouttage et pour l’usage des toilettes sèches.

Pour Halé !, la yourte de Sylvain est un cas d‘école d’un point de vue juridique : il est donc nécessaire de trouver une solution.

Si le Bourgmestre était ouvert au dialogue, il précisait ne pas être en capacité de trouver une solution (même provisoire) pour Sylvain. Le permis est finalement refusé ! Nous nous y attendions…

Nous ne comprenons pas l’avis de la CCATM d’Antoing

La CCATM (Commission consultative de l’aménagement du territoire et de la mobilité) a tout simplement remis un avis négatif en novembre dernier sans attendre un autre avis connexe (par ailleurs tous positifs même si, parfois, conditionnés). Nous sommes étonné.e.s du peu d’ouverture de cette commission. Cela dépasse le cadre d’un simple permis… Il faut relever leur crainte de voir apparaitre d’autres demandes. L’inquiétude a donc été la seule conseillère de cette commission, sans pour autant s’inquiéter que Sylvain ne se retrouve à la rue.

Il est toujours étonnant de constater que le logement est devenu une source d’angoisse tandis qu’il devrait rester un refuge.

Il-y-a-t-il des pistes pour encadrer l’habitat léger ?

Mis à part un retour de la presse, cette action a donné lieu à une question parlementaire au Ministre de l’aménagement du territoire M. Di Antonio (CoDT) au Parlement Wallon. (P.W.-C.R.A.C. N°132 – Lundi 20 mars 2017)

Le ministre a répondu que le CoDT réservait un accueil favorable à ces habitats alternatifs (voir les articles D.IV.4 15° b & D.IV.80 9 du CoDT) et que le plan HP est une réussite… Nous attendons les retours des trois parlementaires mandatés par le Ministre en charge du plan HP (M. Prévot) pour comprendre ce que signifie leur notion de réussite. (Budget global sur 15 ans, départ volontaire, taux de remplacement, … )

Il précise aussi que, l’habitat léger répond bel et bien à des attentes de personnes qui ne désirent pas d’habitat conventionnel, mais que ces habitats doivent convenir au code du logement ainsi qu’aux critères de salubrité (Arrêté du 30 aout 2007), et renvoie la question vers M. Dermagne, le Ministre du Logement.

Outre le fait que nos habitations semblent tout doucement devenir plus tolérables, il reste important de trouver une alternative au permis d’urbanisme conventionnel, qui reste non-adapté à nos besoins, nos moyens et nos envies.

Mobilisez vous, créez des groupes locaux pour faire pression sur vos pouvoirs locaux! ?

Revue de presse – L’action:

No-télé

Le soir

Nordpresse

Revue de presse – Le refus:

DH – 16 avril 2017

La Libre – 18 avril 2017

1 commentaire à “Retour de l’action du 11 mars à Antoing en faveur de la yourte de Sylvain

  1. Bonjour à tous.
    Je viens d’avoir connaissance de votre association aujourd’hui même, en recherchant des candidats au petit habitat léger.
    Voici ma proposition :
    Si vous désirez vivre réellement d’une façon écologique, simple et saine, en total respect des humains, des animaux, et de la nature, dans un espace totalement bio depuis 17 ans, avec une approche spirituelle de la vie, dans endroit “magique” sorti d’un autre temps, une ancienne filature en pleine campagne au bord d’une rivière, dans le nord de la Botte du Hainaut à 2 km de Beaumont, en colocation dans une ancienne conciergerie (350 m2)nécessitant quelques travaux, avec possibilité de placer une quinzaine de petits habitats légers sur la surface de l’ancien atelier (à défricher et à débarrasser) de 1560 m2 (15 ares) entourée de murs et à l’abri des regards, avec possibilité d’exercer de multiples activités sur place : art, artisanat, poterie, bien-être, restauration, activités potagères, …, dans les anciens bâtiments de ce site, en bref, faire revivre ce site magnifique,
    vous pouvez me contacter par e-mail : douxfelix@yahoo.fr
    ou au 0475/874847 (par sms uniquement).
    Marie-Claire.

Les commentaires sont fermés.