Mettet: Quel habitat léger pour les zones d’habitat vert ?

Print Friendly, PDF & Email

La DGO4 demande la position des communes

Ce jeudi 26  avril à 19 heures, le Conseil communal de Mettet doit voter la décision de changement d’affectation du plan de secteur de zone de loisirs à zone d’habitat vert pour le Parc résidentiel du Lac. Ce vote fait suite à l’adoption d’un décret créant cette nouvelle zone. Monsieur Dodrimont, député wallon et bourgmestre d’Aywaille  initiateur de cette mesure a fait naître l’espoir  de reconnaissance chez les habitants permanents de zone de loisirs par des déclarations dans la presse. Le CODT est maintenant modifié, et la DGO4 a envoyé un courrier aux communes bénéficiant du plan HP. L’administration leur demande de se positionner et de désigner quelles zones elles désirent convertir. Elles doivent avoir répondu pour fin mai. Grace au processus démocratique, cette décision doit être votée publiquement au Conseil communal pour être valide. Pour  les habitants de « léger » de Mettet, mais aussi pour ceux des autres communes concernées, c’est une étape importante.

L’évolution de la caravane

Le Parc résidentiel du Lac compte actuellement à peu près une centaine de logements où des familles ont établi leur résidence principale. La commune a toujours montré son intérêt pour le quartier et une volonté de le pérenniser. Cependant, depuis plusieurs années, elle refuse l’installation de caravanes et privilégie les constructions en dur. Avant ce changement de politique, un certain nombre de caravanes ont été transformées, adaptées, et sous condition d’une augmentation de la distance plafond sol et la construction d’une dalle, elles ont obtenu un permis d’urbanisme de construction. Pour cela, il fallait cependant que son propriétaire ait les moyens pour les travaux et les démarches. D’autres, établies avant cette politique anti caravane ont un permis d’installation. Comme aucune législation ne peut affecter un droit acquis, tous chalets et caravanes qui ont aujourd’hui un permis gardent leur droit malgré le changement de zone. Cependant,  le Parc résidentiel du Lac étant une zone de loisirs, normalement destinée à l’installation de caravanes, des familles en toute bonne foi, ou bien acculées par la crise du logement, ont installé la leur en choisissant cette solution pour trouver un toit accueillant et accessible financièrement. Ceux-ci se trouvent actuellement sans permis valide et risquent l’expulsion de leur terrain.

La commune persiste à appliquer la philosophie du plan HP qui ne considère pas une caravane comme un logement. Pourtant, il est clair  qu’avec l’évolution des technologies, celles-ci sont belles, confortables, bien isolées et bien aérées. Les plus anciennes, aménagées avec quelques travaux d’isolation et un chauffage de dernière génération, sont également un endroit où il fait bon vivre. Souvent, les habitants ont ajouté à leur caravane une avancée  isolée, offrant ainsi un logement avec deux chambres et une superficie habitable de 40 à 60 mètres carrés. Les caravanes dernier cri, avec double vitrage et tout le confort moderne, appelées aussi « mobile home » sont de vrais bijoux. On est loin du cliché de la caravane délabrée, humide, avec un poêle pétrole et habitée par une famille nombreuse et défavorisée.

Zone d’habitat vert, une zone pour l’habitat léger ?

Est-ce que le passage en zone d’habitat vert va permettre la permanence ainsi que des installations futures pour ces habitats légers ? Rien n’est sûr. Pourtant ils représentent pour des milliers de personnes en Wallonie une solution satisfaisante, et souvent très satisfaisante, à leur besoin de logement. A Mettet, des solutions doivent être proposées pour ces familles qui désirent rester dans leur quartier. L’idéal étant de simplement leur permettre de conserver leur habitation légère et évolutive. Bien sûr, certaines caravanes peuvent  encore être adaptées et améliorées, tout comme d’ailleurs de nombreux logements en dur de la commune. Le passage en zone d’habitat vert devrait permettre l’accès aux prêts sociaux, et ces prêts devraient être accessibles pour l’habitat léger. Il est important de montrer au Collège communal  la mobilisation qui existe en faveur de la pérennisation des logements évolutifs à partir de caravanes résidentielles. Une des manières de montrer l’importance de cette évolution des mentalités, c’est d’occuper les sièges du public de la salle du Conseil où sera voté le passage d’une zone à l’autre. Des questions seront posées par des conseillers communaux et il est important que dans le public, on puisse voir des personnes intéressées par les réponses. Avant fin mai, le même scénario se répétera dans d’autres communes

Quand le visionnaire rejoint l’intuitif.

Yourtes, roulottes, tiny houses sont le symbole d’un mouvement qui souhaite une transition vers une autre société, un mouvement qui la rêve et qui l’exprime. D’autres inventent simplement une autre manière de vivre sans trop y réfléchir, et c’est en écoutant l’histoire liée à leur logement « léger », leur caravane évolutive, qu’on découvre que ce sont les même valeurs qui ont soutenu leur choix.  Yourtes, roulottes, tiny houses et autres initiatives innovantes d’habitat léger sont autant de variations des bonnes vieilles caravanes résidentielles. Elles ne “collent pas au sol” : Leurs destins sont liés.

Article: Chantal Leroy – Habitante du Parc résidentiel du Lac

 

1 commentaire à “Mettet: Quel habitat léger pour les zones d’habitat vert ?

  1. Ce n’est pas propre aux caravanes de ne pas disposer d’ un permis
    d’urbanisme ou lotir, ou installation. On constate chaque jour, que
    ces permis manquent, pour l’ensemble d’un parc ou une partie des
    habitants.
    C’est la non reconnaissance par la région Wallonne de ces habitations
    qui est à l’origine de cette situation. Si on construit un logement
    en zone habitat, pas question de ne pas le faire Selon les ” règles
    ».
    Dans le décret Dodrimont, une exception – tout à fait justifiée – a
    été faite pour les constructions beaucoup plus grandes que le 60
    mètres carrés prévue dans la Zone d’Habitat Vert. Cela ne serait
    que justice que cette amnistie soit accordée à tout les habitants en
    leur délivrant aujourd’hui les permis demander!

Les commentaires sont fermés.