Le documentaire LA LOI DU LÉGER, histoire populaire d’un décret retrace l’aventure d’un processus d’intelligence collective qui a permis à des personnes concernées par l’habitat léger de participer à la production d’un cadre législatif.
Roulottes, caravanes, chalets, tiny houses… autant de formes d’habiter de manière légère et « atypique », autant d’habitations qui n’étaient pas reconnues juridiquement jusqu’il y a peu. Celles et ceux qui choisissent d’y vivre, que ce soient pour des raisons financières, écologiques ou culturelles, rencontraient et rencontrent encore d’importants obstacles administratifs au quotidien. Cette avancée a été rendue possible grâce à la mobilisation de longue haleine de multiples personnes concernées, passionnées et engagées qui ont, durant plusieurs années, nourri, alimenté, milité et lutté pour le droit d’Habiter léger. Ces différents partenaires ont mené un processus unique en son genre, basé sur l’intelligence collective et les principes de l’éducation permanente, pour aboutir à une définition de l’habitat léger qui prend en compte les réalités des premiers et premières concerné·es, les expertises d’académiques et les avis de l’administration, qui allaient devoir porter le tout auprès du politique.
La projection du documentaire de 30 minutes sera suivie d’un moment d’échange. Ils porteront sur la nécessaire mobilisation sociale à l’origine de ce changement de loi ainsi que de toute transformation sociale.
Réalisé par Télévision du Monde (TDM) à la demande du Réseau Brabançon pour le Droit au logement (RBDL), le documentaire est diffusé par l’asbl Habitat et Participation et le collectif Halé.